Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2008

Canada

canadaD.gif

logo.jpg

 

 

 

 

 

Cendrine Genin part au Canada cette semaine
avec Jacques Pasquet, coordinateur . Elle veut faire connaître et tenter d'implanter notre projet là-bas.
Est-ce le début de nouveaux partenariats pour Envols d'Enfance ?  Peut-être !  
En tous cas le projet poursuit son chemin et est de plus en plus connu et reconnu !
A suivre ...

07/06/2008

Ateliers à St Brieuc

Isabelle GRELET , peintre, plasticienne, et Robert AYATS, écrivain

                       Il était une fois six enfants « nés avant ». C'est ainsi que se définissent eux-mêmes Ophélie, Corentin, Arthur, Charlotte, César et Luna. Mais avant quoi ? Avant !

Nous sommes dans le service de néonatalogie de l'hôpital Yves Le Foll de Saint Brieuc. Ophélie, Corentin, Arthur, Charlotte, César et Luna sont des enfants prématurés. Pour être plus précis, disons qu'ils sont nés prématurément il y a 5 ou 6 ans, mais le retard de croissance qu'ils présentaient à l'origine a été largement rattrapé depuis.

 S'il reviennent de temps en temps à l'hôpital, ce n'est pas pour y recevoir un soin quelconque, mais pour maintenir un lien avec ce lieu déterminant dans lequel ils ont passé les premiers mois de leur vie. Mais maintenir un lien, n'est-ce pas aussi une forme de  soin ?

Si Ophélie, Corentin, Arthur, Charlotte, César et Luna, eux, se savent prématurés, rien aujourd'hui ne permet au promeneur lambda de les distinguer de n'importe quel autre enfant croisé en chemin.

 Partant de ce constat, tout en soulignant le fait que ces enfants ont bien sûr été portés par leur famille, aidés par la médecine, pour ne pas dire sauvés, c'est la force qu'il leur a fallu pour en arriver là où ils sont actuellement que nous voulions souligner.

Peut-être à tort, nous avons imaginé que ces enfants, aujourd'hui encore, sont davantage couvés que d'autres par leurs parents, davantage protégés que leurs frères et soeurs. Nous avons imaginé leurs parents plus facilement inquiets que la moyenne des parents quand survient une maladie enfantine ou par rapport à leur devenir.

Mais ces enfants ne nous ont-ils pas démontré leur force ?

 

 Nous les avons donc invités à raconter des histoires, à produire des dessins dans lesquels ils pourraient dire à leurs parents : « Faites-nous confiance, le plus dur est derrière nous ! Ne vous inquiétez pas »

 

Nous les avons invités à rassurer leurs parents.

Ateliers St Brieuc (41).jpg

Ateliers St Brieuc (40).jpg

Ateliers St Brieuc (42).jpg

Ateliers St Brieuc (48).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce faire, après leur avoir raconté une histoire( Louloup s'habille tout seul ) et fait faire un petit voyage dans le temps en leur demandant de se représenter petit ( en pâte à modeler ), nous avons étalé devant eux quelques 300 images représentant  toutes sortes de personnages, d'objets, d'animaux, d'oeuvres d'art ...

 

Ateliers St Brieuc (38).jpg Ateliers St Brieuc (30).jpgAteliers St Brieuc (35).jpg

 

 

 

Chaque enfant a choisi tout à fait librement 5 images, et a proposé un canevas d'histoire, plus ou moins élaboré selon son âge ou son inspiration.

Ces histoires vont-elles rassurer les parents ? Contiennent-elles le message que nous avons suggéré aux enfants de faire passer ? Rien n'est moins sûr.Ce sont des histoires d'enfants, avec des dragons, des sorcières, des princesses et des loups ... En un mot des histoires classiques, pour ne pas dire banales, ordinaires.Luna (2).jpgCorentin (2).jpg

 

C+®sar (2).jpg

Charlotte (2).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais finalement, ce qu'il y a de plus rassurant, n'est-ce pas de constater que ces enfants qui ont eu un départ dans la vie tout à fait extraordinaire, sont devenus des gosses ordinaires !

04/06/2008

Journée Rencontre Gallimard

lundi 2 juin 2008

A la cour des Loges , Lyon

Dans le cadre de la journée de rencontre Gallimard, Cendrine Genin a présenté aux 80 libraires présents l'association Envols d'Enfance.

Elle a ainsi pu expliquer le déroulement des rencontres et ateliers , et faire connaître toute l'étendue de notre action.

Hedwige Pasquet , directrice éditoriale chez Gallimard , a mis en avant la sortie des différents recueils d'oeuvres parus ou à paraître.

Benoit Guillemont , conseiller culturel à la DRAC représentait les partenaires associés au projet.

logo.jpg