Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2009

Ateliers de Bruno Heitz

 Les 3 et 4 /11 /09 à l'I.M.E de Vaugneray

LA PEUR :
Projet de création en groupe d’une bande dessinée d’une planche sur ce thème, en trois temps pour ENVOLS D’ENFANCE en milieu hospitalier.


Premier temps :
Le principe de mes ateliers étant basé sur le dessin déclencheur de parole et d’écrit, je commence par dessiner sur une grande feuille un personnage. Je parle de son expression. Je donne à ses traits un air apeuré. De quoi a-t-il peur ? Les enfants me parlent, nous choisissons une piste. Je fais un second dessin, puis un troisième de façon à créer sous la dictée des enfants une grande fresque, bande dessinée muette d’une dizaine d’images. Je numérote les images qui deviendront des cases. À la fin de cette séance je fais dessiner les enfants au crayon sur papier libre, peu importe le format.


Deuxième temps :
Écriture des dialogues ( dictée à l’adulte ), découpe et écriture de ces dialogues en bulles «géantes » que je positionne de façon provisoire sur le dessin. Je présente un « gaufrier » grand format, dont seules les bandes horizontales sont tracées. Nous définissons les verticales en fonction de l’action (case panoramique, verticale, voire case sans cadre pour onomatopée ou effet de surprise ). Découpe de papiers au format de chaque case, les enfants dessinent chacun une case après positionnement d’espaces réservés aux bulles, onomatopées, personnages, etc…


Troisième temps :
Dessin au crayon, écriture des bulles. Dessins et textes finalisés à l’encre. (Feutres noirs plus ou moins fins. ) Photocopie de ces dessins. Positionnement sur le gaufrier des images, travail sur la « case-titre » en haut à gauche. Éventuellement mise en couleur (sur les copies) des éléments contribuant à la compréhension de l’histoire : habits du héros, éléments comme le bleu de l’eau ou le rouge du sang…)


Chaque séance peut durer d’une à deux heures, avec une dizaine ou une douzaine de participants. Selon l’âge ou la pathologie des enfants, le sujet et le résultat du travail peuvent être très différents.

17/04/2009

La Fête du Livre

 

10ème édition de la Fête du Livre de jeunesse de Villeurbanne du 22 au 26 avril 2009


A Villeurbanne, depuis 10 ans, le livre jeunesse est partout, leurs auteurs aussi... Dans les prisons, les maisons de retraite, à l'hôpital, chez les gens du voyage, dans les écoles, les collèges, les lycées et dans la rue. 50 auteurs et illustrateurs danseront le rock, iront au cinéma, monteront sur scène, fraieront avec des détenus, batailleront avec les enfants, boiront le thé avec des personnes âgées...
Avec, entre autres, Nathalie Novi, Ylia Green, Katie Couprie, François Roca, Les chats pelés, Cendrine Genin , Fred Bernard, Bruno Heitz, Lionel Le Néouanic, Cécile Gambini, Susie Morgenstern

 

 

Envols d'enfance, le vendredi 24 avril à 15 h !

 

Le texte de présentation pour l'exposition organissée grâce à la collaboration de la Fête du Livre :

Envols d’Enfance est une association loi 1901, créée en 2006, qui vise à venir en aide à l’enfance en souffrance. Par tout moyen ou toute action, notamment à l’aide d’outils créatifs.

Les interventions ont lieu dans des institutions hospitalières, institutions médico-éducatives, I.M.E et autres établissements. En France, en Union Européenne et au Canada. Les productions font l’objet de publications éditoriales.

Il s’agit d’une grande et belle aventure humaine animée du désir constant, inlassable, de venir en aide à l’enfance en souffrance.

Aller chercher ces enfants différents, et pourtant semblables, comme des enfants. Aller les chercher là où ils ont mal, afin de les emmener ailleurs, simplement, sans prétendre plus.

Sur ce chemin il y a la confiance de chacun, les rencontres qui font sens, le fil qui se délie des uns aux autres, le fil du cœur.

L’idée de départ était d’aller chercher les enfants dans les lieux d’accueil et d’hospitalisation, et de venir à eux, ensemble, en apportant les outils « créatifs » que nous possédons. 25 artistes et 6 institutions se sont engagés dans l’aventure.

Envols d’Enfances réunit 3 supports artistiques : la photographie, le texte et l’illustration. Outre l’échange valorisant qu’induit la relation « artiste enfant » c’est ce qu’éprouve l’enfant et comment il l’extériorise qui est primordial pour ce projet. C’est aider l’enfant à s’exprimer en lui proposant l’outil le plus approprié quelle que soit sa situation. L’idée finale de publier les travaux des enfants en lien avec ceux des artistes est très valorisante puisqu’elle positionne les duos artistes/enfants à la même échelle de valeurs,  dans une notion de reconnaissance et d’identité.

Le fruit de ce partage nous est donné à voir, avec la participation de chaque enfant. C’est un ensemble de travaux remarquables où l’on peut s’émouvoir de la beauté, du talent et de la diversité mis en œuvre.

Concernant les travaux présentés lors de la Fête du Livre Jeunesse de Villeurbanne, Nathalie Novi, Isabelle Chatellard en duo avec Michel Piquemal sont intervenus dans un centre médico-éducatif de l’OVE, le Chardonnet à Vaugneray.

Antoine Guilloppé, Isabelle Vaillant, Robert Ayats et Isabelle Grelet  auprés d’anciens grands prématurés à l’hôpital de St Brieuc, Cédric Coste  au DEAT, une antenne de l’OVE, Max Barboni, Rascal et Neil Desmet à l’hôpital psychiatrique de Chastre, en Belgique.  
 

Le livre « Envols d’Enfance » est paru en décembre 2008 aux éditions GALLIMARD JEUNESSE.

L’exposition Envols d’Enfance est à l’initiative des éditions Gallimard Jeunesse, et soutenue par la FDLJ, avec la collaboration et l’amitié de Mr Gérard Picot.

Une exposition itinérante, artiste/enfant, circulera pendant un an dans les lieux d’accueil du projet, institutions, ainsi que chez les partenaires libraires… 
 

ATELIER 

Isabelle Vaillant, photographe, lors de son intervention à l’IME de Vaugneray

«  Nous avons cherché nos différents visages, nous les avons mis en scène et en espace.

Chaque enfant devait chercher trois expressions qui lui sont propres.

Il devait trouver le lieu de la prise de vue et la manière dont il souhaitait se donner à voir.

Là, nous avons des images dans le mouvement, les enfants nous offrent à la fois une légèreté, et nous montrent qu'ils sont eux-mêmes, qu'ils grandissent et qu'ils ont une certaine force.

J'ai trouvé ces enfants très libres dans leur manière de s'abandonner, dans la confiance qu'ils accordent à l'autre.

Ils étaient généreux, et heureux de ce qui se passaient.

Chaque enfant a pu s’exprimer librement, comme il le souhaitait ».     

…Suite à cet atelier, N. 10 ans a dit à Isabelle avant son départ : « tu m’as trouvé ».                          

 

MARRAINE : Sandrine Dutordoir 

«  Etre marraine… c’est être discret mais présent pour que petit devienne grand. En aidant les autres à grandir, on grandit soi-même » 
 

PARRAIN :  Boris Cyrulnik 

« Si nous acceptons de partir à la découverte des richesses des enfants malades, leur maturité, leur sensibilité, leur courage et leur créativité, en changeant notre regard nous changerons leur devenir ». 
 
 
 
 

 

 

fete_livre_villeurb.jpg 

Programme de la Fête sur demande au 04 72 65 00 04 ou par courriel : fdlj@mairie-villeurbanne.fr
Maison du Livre de l'Image et du Son
247, rue Emile Zola - Villeurbanne
Du 22 au 26 avril 2009

16/04/2009

.

 

Le Printemps est là !

 

le soleil est se retour et les fleurs s'épanouissent

les ateliers se poursuivent et Envols d'Enfance se développe encore et encore.

1560808000_small.jpg